fbpx

La peau sèche, un épiderme en souffrance

Quels sont les symptômes d’une peau sèche?

Tiraillements et inconforts, picotements, desquamations, besoin de remettre de la crème en cours de journée, parfois même des rougeurs.

C’est une préoccupation qui concerne plus de 40% des femmes européennes, en particulier en Europe du Nord et qui s’aggrave avec l’âge (90% des femmes de plus 50 ans ont la peau sèche) ou bien d’autres facteurs externes ou internes.

peau seche
peau seche
peau seche

Les besoins d’une peau sèche: être réconfortées et apaisées avec des soins riches en corps gras

Les peaux sèches ont besoin de recevoir, en interne et par voie externe, les corps gras qui lui manquent.

Un phénomène de peau sèche doit absolument être pris au sérieux et traités car il est évolutif. D’un tiraillement anodin, les symptômes peuvent évoluer vers des démangeaisons ou des crevasses, une peau atopique, des dermites, du psoriasis ou de l’excéma

actifs serum regenerant

Quels sont les causes d’une peau sèche?

Pour résumer, 2 différents phénomènes sont responsables d’une peau sèche : 

Le manque de production de sébum par la glande sébacée ou une anomalie du processus de relipidation qui induit une mauvaise synthétisation des lipides. Ecoutez la fondatrice d’Ekia et la formatrice de la marque expliquer le phénomène :

Les facteurs internes d’une peau sèche

  • Prédisposition génétiques

Chaque personne a un patrimoine génétique unique. Certains individus auront des taux de lipides différents. Les personnes à la peau claire sont plus sujettes à la sécheresse cutanée que les personnes à la peau plus foncée. De plus, certaines maladies telles que la dermatite atopique, le psoriasis,… ont souvent un caractère héréditaire.

  • Influence hormonale

Le taux de certaines hormones varie, au cours de l’adolescence et de la ménopause ce qui peut bouleverser l’équilibre lipidique de la peau. Durant la ménopause, la quantité d’œstrogènes dans le corps est réduite, et cela a une influence sur la production de sébum par la glande sébacée.

  • Alimentation

Pour remplir correctement son rôle, la peau doit recevoir des apports en nutriments, acides gras insaturés et vitamines. Une carence en un seul de ces éléments contribue au dessèchement de la peau.

  • Vieillissement solaire

Une exposition trop longue et non protégée aux rayons UV peut accélérer le processus du vieillissement, entrainant l’apparition prématurée de rides et de ridules.

  • Âge

La peau perd sa capacité à transpirer et à produire des lipides car les fonctions des glandes sébacées et sudorales se réduisent.

Les facteurs externes aggravant la peau sèche

  • Tabac

Les toxines contenues dans la cigarette, dont la nicotine, peuvent réduire le flux sanguin. Cela a pour conséquence le ralentissement du métabolisme de la peau.

  • Traitements médicamenteux

Certains ont pour effets secondaires de modifier l’équilibre lipidique de la peau.

  • Soins visage inadaptés

Si les soins ne sont pas appropriés, l’état de peau risque plus de s’aggraver que de connaître une amélioration. 

  • Variations saisonnières

Les symptômes de sécheresse cutanée sont plus fréquents pendant les mois d’hiver.

  • Lavages fréquents 

Douches et bains longs et chauds éliminent les lipides qui forment la barrière cutanée.

  • Conditions climatiques difficiles

Air chaud, froid et sec.

  • Rayons ultraviolets (UV)

Exposition excessive au soleil peut dessécher la peau.

  • Expositions particulières de certaines activités et professions

Certaines activités exposent à des conditions qui peuvent entraîner une sécheresse cutanée du visage (sports en plein air, jardinage,…).

La peau sèche : un type de peau ET un signe de l’âge

Ce manque de lipides et de production de sébum peut être d’origine génétique, c’est le mode de fonctionnement inhérent de la peau : dans ce cas, c’est un type de peau qui vous suit depuis que vous êtes enfant ou presque.

Mais c’est aussi un phénomène qui s’aggrave avec l’âge et les carences hormonales. Le taux de peau sèche passe de 40% avant 50 ans à 90% après !

Peau Sèche = 40% des femmes avant 50 ans

Peau Sèche = 90% des femmes après 50 ans

femme senior

Pourquoi ? 

Les carences hormonales engendrent plusieurs dysfonctionnements responsables d’un desséchement de la peau et ce à tous les niveaux :

Dans l’épiderme :

  • Les kératinocytes produisent moins de FNH (facteur naturels d’hydratation) qui sont des molécules hydrophiles et donnent à la peau sa capacité à fixer l’eau. Ils peuvent contenir jusqu’à 10 à 20% d’eau quand ils fonctionnent bien.
  • Des anomalies du processus de relipidation induisent une mauvaises synthétisation des lipides et donc une peau qui manque de corps gras.


Dans le derme :

  • La baisse de production d’hormones rendent la glande sébacée moins efficace et donc diminuent la production de sébum.


Au niveau de l’hypoderme :

  • Les cellules qui stockent les lipides rétrécissent et leur nombre s’amenuise.

Pourquoi une peau sèche a-t-elle plus de risque d’être sensible et réactive?

Pour 3 raisons principales :

1- Le film hydrolipidique de la peau est altéré et la peau ne joue plus complètement sa fonction barrière : elle filtre moins les agresseurs extérieurs qui pénètrent mieux dans la peau et provoque ensuite des réactions inflammatoires de types rougeurs et autres inflammations plus graves.

2 – le dérèglement des cellules de Langerhans, ce sont les sentinelles de le peau : si elles sont trop stimulées par des agressions extérieures, elle se mettent à surfonctionner et créent des réactions inflammatoires disproportionnées.

3 – L’épiderme des peaux sèches est plus fin et la micro-circulation n’est pas optimale : un phénomène de  couperose peut apparaître

Le phénomène de peau sèche et irritée aggravé par le port du masque

Le masque n’arrange rien puisqu’il altère le film hydrolipidique de la peau et met en danger la fonction barrière de la peau : elle est donc encore plus sèche, déshydratée et de ce fait plus vulnérable aux agressions extérieures.

masque

Le saviez-vous ?

SharPei

Une peau sèche est plus sujette à la formation de rides car elle est moins souple, mais est moins soumise au relâchement cutané car son épiderme plus léger subit moins l’attraction terrestre !

Question bonus : comment faire la différence entre une peau sèche et une peau déshydratée ?

Pas facile cette question ! Ecoutez à nouveau Carine, la fondatrice d’EKIA et Véronique, la formatrice, expliquer les grandes différences :

Comment soigner une peau sèche?

Une peau sèche a besoin de soins riches en corps gras, formulés avec des actifs anti-inflammatoires et apaisants afin de la réconforter, la réparer et l’apaiser

Elles doivent être relipidées et renutries, avec des soins NATURELS. En effet, une paraffine ou vaseline dérivée du pétrole vous donnera la sensation de graisser votre peau mais ce n’est pas un corps gras efficace et actif : au mieux il est neutre, au pire il est occlusif et empêche votre peau de respirer.

Une peau sèche ayant aussi tendance à être réactive et sensible, elle a également besoin de soins non agressifs, à la composition propre, avec un minimum de conservateurs et de parfum qui permettent de limiter au maximum le risque d’intolérance.

sacha inchi avocat

Le Sérum Régénérant EKIA, un allié pour les peaux sèches et fragiles.

sérum régénérant

Pour en finir avec les tiraillements, l’inconfort et les picotements, EKIA a développé le tout nouveau Sérum Régénérant, Oléo Elixir Haute Nutrition et Apaisement.

Sa formulation, élaborée autour des formidables propriétés relipidantes de la Sacha Inchi, est 100 % naturelle et 98% bio, et n’intègre aucune matière d’origine animale.

Ce soin ultra réconfortant et cocooning est réparateur, apaisant et hautement nourrissant.  Sa texture exceptionnelle au fini non gras et son envoûtante odeur naturelle, alliée à une tolérance maximale grâce à l’absence de conservateur, fera le bonheur des peaux fragiles et sèches. 

Quand efficacité rime avec naturalité et sensorialité.

Retrouvez notre nouveau Sérum Régénérant :

SÉRUM RÉGÉNÉRANT

OLEO ELIXIR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *