Alimentation « active »: les richesses des plantes amazoniennes 

Les merveilles d’Amazonie peuvent aussi bien être utilisées en externe qu’en interne et de nombreux compléments alimentaires existent sur la base de plantes amazoniennes.

Fruit de Guarana d'Amazonie

Effet dynamisant

Grâce à leur richesse en vitamine C et caféine, le guarana, les baies d’Açaï ou bien l’Acérola possèdent des effets dynamisants. Posologie : poudre de Guarana (2 à 4g/jour), l’Açaï en jus (1 verre/jour) ou en poudre (1g/jour), l’acérola en jus (1 verre/jour) ou en poudre (1g/jour).

Racine de Maca d'Amazonie

Effet fortifiant et rééquilibrant

La racine de Maca, (traditionnellement utilisée par les Incas pour combattre la faim et le froid) permet de réactiver le processus métabolique cellulaire et favorise la revitalisation et la récupération de l’organisme. La dose courante au Pérou est de 1 à 2 c à c. de poudre de Maca pure par jour sur une période de trois mois et renouvelable 2 fois par an, à intervalle régulier (printemps, automne).

Le Gomphrena une plante adaptogène

Effet détente

Le Gomphrena est une plante adaptogène, c’est-à-dire une plante favorisant la gestion métabolique ou psychologique du stress. Elle va aider l’organisme à s’adapter au changement et à rééquilibrer le système nerveux.  Également déstressant, le Gomphrena lutte contre l’anxiété, trouble du sommeil (tranquillisant du système nerveux central). Posologie : 2 à 3 cuillères à café de poudre par jour pendant 2 à 3 jours lors d’un stress intense et 1 demi à 1 c à c. par jour pendant 2 mois en usage courant.

Baccharis

Effet dépuratif

Le Baccharis est un draineur doux pour le foie et l’intestin. Poussant en Amazonie,  il est traditionnellement utilisé pour stimuler la digestion et lutter contre les troubles hépatiques (constipation, mauvaise haleine). Il nettoie les toxines du corps et de l’appareil urinaire ce qui permet de relancer la circulation sanguine. C’est le produit amincissant le plus réputé en Amérique du Sud ! Posologie: Cure de 3 semaine en complément alimentaire (de 1g à 1,5g/jour) ou lors d’excès alimentaire (1,5g).

 

Découvrez également notre premier article concernant la forêt Amazonienne : une réserve naturelle de secret de beauté

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *